AIR CANADA SERAIT OUVERT À TROUVER DES SOLUTIONS SELON CHRISTINE MOORE

LA SARRE –  À la suite d’une conversation avec des dirigeants d’Air Canada, la députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) affirme que la compagnie aérienne s’est dite ouverte à trouver des solutions pour améliorer la desserte entre Montréal et l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que la fiabilité des vols avec la région.

Suite aux informations stipulant qu’Air Canada songerait à annuler jusqu’à la moitié de ses vols entre l’Abitibi-Témiscamingue et Montréal, la députée avait immédiatement réclamé une rencontre avec le vice-président aux Marchés régionaux et Relations gouvernementales de la compagnie aérienne, M. Ferio Pugliese, qui s’est rapidement rendu disponible pour une conférence-téléphonique : « Nous avons été en mesure de discuter des plans d’Air Canada pour desservir la région, des mesures transitoires envisagées et des nombreuses annulations de vols », explique Christine Moore.

Les représentants de la compagnie aérienne se sont engagés à maintenir les vols les plus achalandés jusqu’à l’automne et de chercher des solutions afin d’améliorer les services d’Air Canada en Abitibi-Témiscamingue notamment les horaires et de meilleures capacités de connexions. « On nous a indiqué entre autre, vouloir munir les appareils d’équipements qui leur permettraient d’atterrir quand le plafond est aussi bas comme il arrive souvent à l’aéroport de Rouyn-Noranda et ainsi diminuer le nombre de vols annulés », rapporte la députée.

Afin d’impliquer des élus dans les communications avec Air Canada, Christine Moore avait invité la députée d’Abitibi-Ouest Suzanne Blais à se joindre à la conférence-téléphonique qui a eu lieu ce matin : « C’est un enjeu qui touche toute la région et je me réjouis que les dirigeants se soient montrés ouverts à venir nous rencontrer en Abitibi-Témiscamingue afin de présenter leur plan. Nous allons demeurer en contact régulier afin de voir à ce qu’on tienne compte des préoccupations de la population », dit la députée.  « J’ai l’intention de m’assurer que les engagements pris par Air Canada soient respectés. », ajoute Christine Moore.