Bilan De Christine Moore: Du Travail Acharné, Des Propositions Et Des Résultats

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

19 juin 2013

BILAN DE CHRISTINE MOORE: DU TRAVAIL ACHARNÉ, DES PROPOSITIONS ET DES RÉSULTATS

Les scandales au Sénat ont marqué la dernière session parlementaire à Ottawa

ROUYN-NORANDA — Dans une session parlementaire marquée par les scandales des sénateurs conservateurs et libéraux, l’équipe du NPD menée par un Thomas Mulcair intraitable a ébranlé le gouvernement de Stephen Harper, qui montre des signes de fin de régime.

« Je trouve regrettable que nous devions constamment revenir sur la mauvaise gestion des conservateurs et sur des parfums de scandales. Les Canadiens méritent que leur gouvernement se préoccupe davantage de leurs intérêts à eux et non pas de ceux des amis du régime », se désole Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue). « Mais je considère qu’on travaille très fort pour démasquer ces magouilles et proposer des solutions concrètes pour améliorer la qualité de vie des citoyens de ce pays! » ajoute-t-elle.

 À titre d’exemples, la députée néo-démocrate rappelle que le NPD a fait adopter par la Chambre des communes un projet de loi qui assurera le bilinguisme des agents du parlement ainsi qu’une motion pour créer un organisme indépendant dont le mandat sera d’assurer la transparence et la reddition de comptes au Parlement. « De mon côté, j’ai déposé un projet de loi (C-504) pour protéger les pompiers volontaires contre des mesures discriminatoires. J’ai organisé des tournées d’information en circonscription, sur les changements à l’assurance-emploi et sur les crédits d’impôt aux personnes handicapées », indique Christine Moore.

La députée d’Abitibi-Témiscamingue est aussi porte-parole adjointe de l’Opposition officielle pour la Défense nationale. « J’ai dû talonner le gouvernement sur passablement de dossiers liés à la Défense comme le choix douteux de l’avion de chasse F-35, les capacités réduites en recherche et sauvetage dans l’Est du Canada ou les coupes conservatrices dans des services aux militaires et leurs familles », précise Madame Moore.

La députée néo-démocrate s’est portée à la défense de nombreux enjeux importants pour l’Abitibi-Témiscamingue et ce, malgré que la session parlementaire ait été marquée de plusieurs sujets nationaux forts. « L’abandon des régions par le gouvernement, la protection des fermes familiales, les nouvelles règles de l’assurance-emploi, le crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs, le maintien de la protection de nos principaux cours d’eau, ne sont que quelques exemples parmi l’ensemble des enjeux qui inquiètent les citoyens d’Abitibi-Témiscamingue que je représente. Ce privilège s’apparente au devoir de porter leur voix. Je poursuis donc la lutte » de conclure Christine Moore.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Alain Guimond, adjoint de circonscription

819-629-8301 ou alain.guimond.c1a@parl.gc.ca