Christine Moore La Défense Des Cours D’eau De L’abitibi-Témiscamingue

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 15 novembre 2012

 

CHRISTINE MOORE À LA DÉFENSE DES COURS D’EAU DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE
Les conservateurs abandonnent honteusement la protection des eaux navigables.


AMOS – Avec son projet de loi monstre, le gouvernement conservateur abandonne la protection de la grande majorité des eaux navigables du pays déplore la députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue). « Dans notre région, il y a plus de 20 200 lacs et plus de 4000 km de rivières canotables explique Christine Moore, l’eau couvre plus de 11% de notre territoire et avec cette loi, il n’y aura plus qu’un seul lac et une partie d’une rivière qui seront dorénavant protégés.»

Toute référence à l’environnement sera en effet retirée de la Loi sur la protection des eaux navigables ce qui fera passer le nombre de lacs et de rivières protégés d’environ 30 000 à moins d’une centaine. Plus troublant encore : plus de 90% de ces plans d’eau sont situés dans des circonscriptions représentées par des députés conservateurs.

« Il n’y a aucune raison valable pour mettre la hache dans la protection de nos lacs et nos rivières! Les organismes de protection de l’environnement et des cours d’eau de la région nous assurent que tout le monde trouve son compte dans la règlementation actuelle. Alors pourquoi la changer de façon aussi radicale? » s’interroge Christine Moore.

Toute l’équipe du NPD s’opposera formellement à cette tentative de détourner l’esprit de la Loi sur la protection des eaux navigables. « Comment pouvons-nous laisser le gouvernement de Stephen Harper détruire ainsi les mécanismes de protection de l’environnement dont nous avons tant besoin » s’inquiète la députée d’Abitibi-Témiscamingue.

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Alain Guimond, adjoint de circonscription, Christine Moore

819-629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca