CHRISTINE MOORE AUX NATIONS UNIES POUR PARTICIPER À LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

13 mars 2018

 

NEW YORK – La députée Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue), porte-parole du NPD en matière de Ruralité participera à la 62ème session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, à New York afin d’assister à une session de l’Union Interparlementaire portant sur les femmes et la ruralité pour discuter d’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des jeunes filles en milieu rural.

« ONU-Femmes demande aux gouvernements de la planète de « franchir le pas » et de prendre des engagements concrets afin d’éliminer les inégalités entre les hommes et les femmes d’ici 2030. L’objectif est ambitieux et chacun à un rôle à jouer », explique Christine Moore. « Je suis particulièrement intéressée par les politiques et les initiatives qui soutiennent le leadership et la participation des femmes rurales dans l’élaboration de stratégies et de lois ainsi qu’à toutes questions qui affectent leur existence », précise la députée.

L’Abitibi-Témiscamingue compte plus d’une cinquantaine de petites municipalités et des communautés algonquines de moins de mille habitants, sans compter les quartiers ruraux de Rouyn-Noranda. « Étant moi-même originaire et résidente d’une petite communauté, je suis consciente des défis que doit affronter la ruralité notamment en terme de transport, à l’accès aux soins de santé, à l’éducation et pour le développement économique et social », dit Christine Moore. « Je crois sincèrement que l’avenir des régions rurales passe par une plus grande participation des femmes et que nous devons donc tout faire pour accélérer le progrès en vue de l’égalité des sexes dans toutes les sphères d’influences », ajoute la députée néo-démocrate d’Abitibi-Témiscamingue.

La 62ème session de la Commission de la condition de la femme se tient à New-York jusqu’au 23 mars et traite particulièrement des défis et des opportunités relatifs à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des jeunes filles en milieu rural..

 

-30-