Christine Moore insiste pour que le fédéral paye sa part pour le réseau cellulaire au Québec

RÉSEAU CELLULAIRE : CHRISTINE MOORE INSISTE POUR QUE LE FÉDÉRAL FASSE SA PART EN RÉGION

OTTAWA – La députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue), a insisté pour que le gouvernement fédéral fasse sa part en matière de téléphonie cellulaire en Abitibi-Témiscamingue, de même que dans les autres régions du Québec.

« L’Abitibi-Témiscamingue a été ignorée trop longtemps, a déclaré Christine Moore. La population d’ici mérite une bonne connexion cellulaire. Les gens s’attendent à ce que les fonds fédéraux soient octroyés sans délai. »

Les régions demandent depuis longtemps que les programmes fédéraux pour la connectivité soient adaptés à leurs besoins. Le gouvernement provincial et des organismes comme Gestion de l’inforoute régionale de l’Abitibi-Témiscamingue (GIRAT) font déjà leur part sur le terrain. Ce sont les fonds fédéraux qui se font attendre.

« Le fédéral doit faire son travail et arrêter de laisser le Québec le faire à sa place, a précisé Moore. En plus d’être une question de développement économique, c’est aussi une question de sécurité pour le public, par exemple pour faciliter les sauvetages en forêt ou sur la route qui traverse nos parcs. Ça fait partie de notre quotidien et c’est essentiel.»