CHRISTINE MOORE PROPOSE LA COLLECTE DES APPAREILS ÉLECTRONIQUES PAR POSTES CANADA

LA DÉPUTÉE DÉPOSERA UN MÉMOIRE DEVANT LE COMITÉ PARLEMENTAIRE CHARGÉ D’EXAMINER POSTES CANADA

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

3 octobre 2016

ROUYN-NORANDA – Suite au dépôt du rapport du groupe de travail sur l’examen de la Société canadienne des postes, la députée Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) propose d’utiliser le réseau de livraison de Postes Canada partout au pays afin de permettre la récupération des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), une nouvelle avenue qui n’est pas envisagée dans le rapport.

La députée néo-démocrate indique que cette initiative répondrait aux critères d’évaluation du groupe de travail soit le potentiel d’accroissement des bénéfices, la dynamique des marchés et la concordance avec les capacités actuelles de la société d’état. « La revente des DEEE aux recycleurs certifiés pourraient être rentable pour Postes Canada et le marché des matières résiduelles est toujours en expansion », explique Christine Moore.

La députée d’Abitibi-Témiscamingue croit que la diversification des services offerts par la Société canadienne des postes est essentielle afin de conserver et développer le réseau de Postes Canada, en particulier dans les zones rurales. « Permettre aux citoyens de remettre leurs vieux appareils au bureau de poste m’apparaît comme une solution intéressante pour augmenter le taux de collecte et le recyclage des DEEE tout en réduisant leur impact nocif sur l’environnement. Par ailleurs, beaucoup de ce matériel est déjà livré par la poste », dit Madame Moore.

Après avoir rencontré des intervenants du secteur environnemental de la région, Christine Moore organise une rencontre de consultation publique afin de connaître l’opinion et les idées des citoyens sur cette proposition :

Mardi,  le 11 octobre à 19h00 à la SALLE TÉMABEX

56 rue Perreault Ouest, Rouyn-Noranda

Christine Moore consulte déjà les citoyens en ligne par le biais de son site web. «  Les meilleures solutions proviennent souvent des citoyens, c’est pourquoi j’aime avoir leur son de cloche car c’est ce qui résonne en moi lorsque je retourne à Ottawa », ajoute la députée. Christine Moore déposera un mémoire devant le comité chargé de d’examiner la mission de Postes Canada le 21 octobre prochain.

– 30 –