CHRISTINE MOORE SE PORTE À LA DÉFENSE DES SERVICES POSTAUX

Le NPD a déposé une motion pour maintenir la livraison du courrier à domicile

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

27 janvier 2014

 

CHRISTINE MOORE SE PORTE À LA DÉFENSE DES SERVICES POSTAUX

Le NPD a déposé une motion pour maintenir la livraison du courrier à domicile

ROUYN-NORANDA - À la suite de la décision irresponsable de Postes Canada de mettre fin à la livraison de courrier à domicile, la porte-parole du NPD en matière de transport, Olivia Chow (Trinity–Spadina) a déposé une motion de l’opposition visant à maintenir ce service fondamental pour les Canadiens.

« Le NPD défend fièrement les aînés, les travailleurs des services postaux, les personnes à mobilité réduite, les municipalités, les organismes de bienfaisance et les petites entreprises, qui comptent tous sur la livraison du courrier à domicile », a déclaré la députée Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) faisant ainsi écho aux propos de sa collègue Olivia Chow.

Les conservateurs ont attendu que la session parlementaire d’automne prenne fin avant d’annoncer leur plan qui éliminera des emplois, augmentera de 30 % le prix des timbres et réduira les heures de service. Le NPD est clair depuis le début : les Canadiens ne devraient pas avoir à payer davantage pour recevoir moins de service.

« Le Canada deviendrait le seul pays du G7 à ne pas offrir de livraison de courrier à domicile. Une honte signée Stephen Harper et les conservateurs », a affirmé le porte-parole du NPD en matière de travail, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite Patrie), lors d’un rassemblement sur la Colline parlementaire.

La députée d’Abitibi-Témiscamingue s’inquiète également des pertes d’emplois. « À Rouyn-Noranda, le syndicat indique qu’il n’y aura pas suffisamment de départs à la retraite pour atteindre les objectifs de coupures fixés » ajoute Christine Moore.

Voici le texte de la motion d’Olivia Chow :

« Que, de l’avis de la Chambre, la livraison à domicile du courrier est un service précieux fourni par Postes Canada, et que cette Chambre s’oppose à ce que le Canada devienne le seul pays du G7 ne bénéficiant pas de ce service. »

Depuis des mois, la population d’Abitibi-Témiscamingue doit aussi composer avec des réductions de services dans de nombreux bureaux de poste. « Nos bureaux sont informés régulièrement que des bureaux de postes dans des secteurs ruraux comme à St-Eugène-de-Guigues, à Dupuy et à Trécesson n’offriront plus certains services, que des citoyens devront aller chercher leurs colis dans des villages voisins ou que les heures d’ouvertures seront réduites. Ensuite, on nous dira que les canadiens n’utilisent plus les services de Postes Canada alors que, si la livraison de lettres diminue, le nombre de colis lui, ne cesse d’augmenter », de conclure Mme Moore.

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Alain Guimond, adjoint de circonscription

819-629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca