Christine Moore: Urgent besoin de logement en Abitibi-Témiscamingue

OTTAWA – La députée Christine Moore du NPD demande au gouvernement de prendre immédiatement des mesures concrètes pour contrer la crise du logement sans précédent qui sévit en Abitibi-Témiscamingue. La population ne peut pas se permettre d’attendre après la prochaine élection pour que cette crise soit résolue.

Comme le soulignait le FRAPRU, La région vit une pénurie de logements abordables depuis plusieurs années. Avec l’essor économique lié au développement minier, elle est aux prises avec une réalité difficile : les ménages à faible revenu sont incapables de trouver des logements décents et abordables. Dans toute l’Abitibi-Témiscamingue, on compte seulement 1545 HLM – dont le plus grand nombre est destiné aux personnes âgées –, alors que plus de 500 ménages sont inscrits sur les listes d’attente de la région.

« J’ai demandé au gouvernement d’adapter le programmes pour nos petites municipalités. Les exigences administratives pour les communautés rurales sont souvent irréalistes en fonction de la grosseur des projets de logements sociaux. De plus, il devrait y avoir des portions du programme garanties aux communautés rurales. L’accaparement des programmes se fait par les centres urbains au détriment de petites municipalités. » souligne la députée.

Jeudi dernier, Christine Moore a fait un discours en Chambre pour demander que le gouvernement libéral débloque dès maintenant les fonds prévus pour sa stratégie sur le logement. Malheureusement, aujourd’hui, les Libéraux de Justin Trudeau ont votés contre la motion et n’allouent pas le financement nécessaire.

Christine Moore continuera de talonner le gouvernement de Justin Trudeau afin qu’il réponde aux besoins urgents de l’Abitibi-Témiscamingue