DÉCLARATION DU NPD AU SUJET DE LA CONSESTATION JUDICIAIRE DES NOUVEAUX RÈGLEMENTS EN MATIÈRE D’ÉNERGIE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
13 août 2013

DÉCLARATION DU NPD AU SUJET DE LA CONSESTATION JUDICIAIRE DES NOUVEAUX RÈGLEMENTS EN MATIÈRE D’ÉNERGIE

Le NPD considère qu’il est aberrant que les citoyens canadiens doivent traîner le gouvernement Harper devant les tribunaux afin de récupérer leur droit fondamental de s’exprimer au sujet des enjeux qui nous concernent tous. Nous exhortons les conservateurs à annuler leur décision malicieuse d’interdire les Canadiens de s’exprimer lors des audiences de l’Office national de l’énergie.

Nous dénonçons unilatéralement les actions des conservateurs et félicitons la société civile de tenir tête au gouvernement Harper et de clairement faire savoir que le non-respect des droits fondamentaux des Canadiens ne sera pas toléré.

Les changements malveillants des conservateurs aux règles entourant la participation publique aux audiences font en sorte que les Canadiens qui souhaitent exprimer leurs inquiétudes au sujet des conséquences des projets énergétiques sur l’environnement ou la santé doivent fournir une demande de neuf pages afin de pouvoir le faire. Les demandeurs doivent ensuite se soumettre à un processus de sélection arbitraire auprès de l’Office national de l’énergie.

L’élimination irresponsable des consultations sérieuses nuira également aux intérêts commerciaux. Sans l’atteinte de consensus sociaux, les projets énergétiques n’auront plus le soutien essentiel du public.

Nous dénonçons cette attaque contre le droit démocratique des Canadiens à s’exprimer au sujet des enjeux qui les concernent. Nous exhortons les conservateurs à cesser de porter atteinte aux droits fondamentaux des Canadiens de libre expression et de libre participation et à annuler leur politique irresponsable d’exclusion arbitraire.

 

Megan Leslie, porte-parole du NPD en matière d’environnement

Peter Julian, porte-parole du NPD en matière d’énergie et de ressources naturelles

 

– 30 –