DEUX ANS APRÈS LA RÉFORME DE L’ASSURANCE-EMPLOI: LE NPD SE DÉSOLE DES RÉSULTATS

La députée Christine Moore n’entend pas baisser les bras

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

2 avril 2014

 

DEUX ANS APRÈS LA RÉFORME DE L’ASSURANCE-EMPLOI: LE NPD SE DÉSOLE DES RÉSULTATS

La députée Christine Moore n’entend pas baisser les bras

ROUYN-NORANDA - Deux ans après le saccage de l’assurance-emploi, la députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) constate que les travailleurs saisonniers sont dans une situation de plus en plus précaire et s’engage à annuler la réforme lors de l’élection d’un gouvernement NPD en 2015.

«La réforme a fait mal à l’industrie saisonnière et aux travailleurs de l’Abitibi-Témiscamingue, a affirmé  Mme Moore. C’est encore une preuve que les conservateurs ont abandonné le Québec et nos régions.»

Selon un sondage de l’Association québécoise de l’industrie touristique, depuis 2011, une entreprise sur deux déplore le fait d’avoir perdu des travailleurs saisonniers qui occupaient des postes-clés au sein de leur organisation. Plus de 70% des entreprises attribuent à la réforme du programme d’assurance-emploi, leur difficulté à recruter de la main-d’œuvre. «L’industrie touristique est particulièrement touchée et perd en moyenne le quart de ses employés chaque saison, a souligné Christine Moore. Pas moins de 10% des entreprises consultées ont perdu tous leurs employés!».

La députée d’Abitibi-Témiscamingue rappelle qu’elle s’est farouchement opposée à la réforme de l’assurance-emploi par les conservateurs et qu’elle n’entend pas abandonner la lutte. « Après avoir combattu le projet de loi en Chambre, après avoir manifesté aux côtés des travailleurs et après avoir organiser de nombreuses sessions d’information sur les impacts de la réforme, je vais continuer à dénoncer qu’on limite l’accès à un régime financé par les travailleurs et les employeurs jusqu’à ce qu’on forme un gouvernement en 2015 et qu’on puisse annuler ces changements injustes », indique Christine Moore.

Présentement, seulement quatre chômeurs sur dix ont accès au régime d’assurance-emploi et le tribunal de sécurité sociale accuse du retard dans le traitement de 1540 dossiers.  

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Alain Guimond, adjoint de circonscription

(819) 629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca