EMPLOI D’ÉTÉ CANADA 2017: LES PRIORITÉS POUR L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

LES DEMANDES DOIVENT ÊTRE SOUMISES AVANT LE 20 JANVIER

ROUYN-NORANDA – La députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue)  rappelle aux organismes, aux municipalités et aux entreprises qu’ils ont jusqu’au 20 janvier pour soumettre une demande de financement dans le cadre du programme Emplois d’été Canada 2017.

À l’été 2016, le programme a subventionné 288 postes dans le cadre de 232 projets correspondants aux priorités locales visées par la députée d’Abitibi-Témiscamingue pour sa circonscription. « Comme toujours, les besoins sont nombreux et les organismes comptent sur une main d’œuvre étudiante pour assurer leurs activités. J’ai encore voulu favoriser des secteurs qui ont généralement des moyens financiers limités, mais dont chaque emploi est susceptible d’avoir un impact important sur un secteur économique et une communauté », explique Christine Moore.

C’est ainsi que la députée d’Abitibi-Témiscamingue a identifié notamment l’agroalimentaire, le tourisme, la foresterie, la culture et le patrimoine et le soutien aux clientèles vulnérables comme étant des secteurs à prioriser lors de l’analyse des projets. « J’ai aussi tenu à ajouter les organismes offrant des emplois qui contribuent au développement de la couverture cellulaire ou internet », de conclure Madame Moore.

Rappelons que le programme Emplois d’été Canada accorde du financement afin d’aider les employeurs à créer des possibilités d’emplois d’été pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans qui étudient à temps plein et qui prévoient retourner aux études lors de la prochaine année scolaire. L’initiative met l’accent sur les priorités locales.

https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/financement/emplois-ete.html

 

-30-