Erreurs Dans Les Prestations Fiscales Pour Enfants: Christine Moore Exige Des Excuses Et Le Remboursement Des Familles Flouées

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

19 septembre 2012 

OTTAWA — Choquée par l’erreur flagrante de l’Agence du revenu du Canada, qui a appliqué un règlement sur les prestations fiscales pour enfants six mois avant la date prévue, Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) demande des excuses formelles et un remboursement aux familles flouées.

Comme l’a rapporté un quotidien montréalais aujourd’hui, le gouvernement conservateur a modifié les règles de la prestation fiscale pour enfants lors de son budget 2011. Les nouvelles directives devaient prendre effet après le 30 juin. Or, l’Agence de Revenu du Canada a commencé à les appliquer six mois trop tôt, en janvier. Quelque 20 000 familles canadiennes ont ainsi été injustement coupées, les privant de sommes d’environ 1000-1500$. Au total, l’erreur s’élèverait à 20 M$.

 

«Le gouvernement doit être proactif et contacter directement toutes les familles touchées. La ministre ne peut s’en laver les mains en rejetant le fardeau des démarches sur les familles flouées», a déclaré la députée d’Abitibi-Témiscamingue. 

Quant à lui, le porte-parole de l’opposition officielle en matière de revenu Hoang Mai (Brossard–La Prairie) a dit aujourd’hui : «L’Agence du revenu du Canada a manqué totalement de rigueur. Il faut des excuses du gouvernement et s’assurer que les familles soient remboursées».

M. Mai et le NPD entendent questionner le gouvernement conservateur à ce sujet cet après-midi à la Chambre des communes. Le NPD exigera un suivi serré de ce dossier dans les plus brefs délais et des excuses publiques.

-30-


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec
514-238-8240 ou david.patry@parl.gc.ca