Le NPD solidaire des producteurs laitiers qui ont marchés sur Ottawa:

Christine Moore a manifesté avec les producteurs de l’Abitibi-Témiscamingue aujourd’hui sur la Colline parlementaire.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

02 juin 2016

 

OTTAWA – Le NPD joint sa voix aux producteurs laitiers et demande au gouvernement d’honorer ses engagements solennels. Plus de 2000 producteurs laitiers découragés provenant de partout au pays se sont rassemblés sur la colline parlementaire afin de rappeler au gouvernement faire son travail de contrôle des importations notamment au sujet du lait diafiltré et du programme de report de droit de douane.

La députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) s’est jointe aux producteurs laitiers de la région qui se rendus à Ottawa pour participer à la manifestation. «Je l’ai dit clairement : du lait c’est du lait et le lait diafiltré qui provient des États-Unis doit être considéré comme du lait et être assujetti aux tarifs douaniers, c’est simple, il suffit d’appliquer les normes», rappelle Madame Moore qui ajoute du même souffle que pendant ce temps, l’industrie laitière perd 220 millions de dollars par années et qu’il serait temps que le gouvernement compense les producteurs pour ces pertes.

Il faut rappeler que le 2 mai dernier, après avoir voté contre la motion du NPD demandant de régler immédiatement le problème du lait diafiltré, le gouvernement libéral s’est engagé à consulter de nouveau l’industrie afin de trouver une solution dans les 30 prochains jours. Tout ça, alors qu’ils disaient être en communication avec l’industrie depuis leur élection. Trente jours plus tard, nous savons qu’ils ont fait leurs consultations, mais toujours aucune action.

« Comment se fait-il que ça prenne tant de temps pour régler un problème si simple? » S’interroge la députée d’Abitibi-Témiscamingue. « Est-ce que le ministre de l’Agriculture aurait du mal à convaincre ses homologues des Finance et du Commerce international de l’importance du bon fonctionnement de notre système de gestion de l’offre? » ajoute Christine Moore.

 

-30 -