Les Priorités De Christine Moore Pour La Rentrée Parlementaire

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

28 janvier 2013

POUR LA NOUVELLE SESSION PARLEMENTAIRE, LES RELATIONS AVEC LES PREMIÈRES NATIONS, L’ASSURANCE-EMPLOI, L’ÉCONOMIE, ET L’ENVIRONNEMENT SERONT AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS DE CHRISTINE MOORE

La députée d’Abitibi-Témiscamingue continuera de demander des comptes au gouvernement conservateur

 

OTTAWA - Alors que débute à Ottawa la nouvelle session de la Chambre des communes, la députée Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) a indiqué que de nombreux dossiers, très importants pour la région, doivent être abordés et défendus. « Le Nouveau Parti démocratique placera notamment l’économie, l’éthique et l’environnement au coeur de ses priorités. À ces titres, les conservateurs présentent un bilan pitoyable. Il n’y a qu’à penser à l’abolition des protections environnementales protégeant les lacs et les rivières ou des fiascos comme celui des avions F-35 pour s’en faire une idée!» déplore Mme Moore.

Lors de ses nombreuses rencontres pendant la période de relâche, des citoyens et citoyennes de la circonscription ont exprimé de grandes inquiétudes : « La réforme du régime de l’assurance-emploi, le déclin des fermes familiales et les relations avec les Premiers peuples ont aussi été des sujets de préoccupations de la part des personnes que j’ai rencontrées dans les différents événements ces dernières semaines. Il est évident que ces dossiers feront aussi l’objet de mes travaux lors de la nouvelle session parlementaire.» explique la députée d’Abitibi-Témiscamingue.

Selon Christine Moore, les conservateurs, qui sont au pouvoir depuis sept ans, se montrent incapables de relancer l’économie canadienne de façon durable. Les néo-démocrates se préparent donc à prendre le relais. «Le premier ministre Harper ne sait pas créer des emplois et gérer les fonds publics convenablement, dit-elle. Le temps est venu de le remplacer par une équipe compétente, équilibrée et à l’écoute de ses concitoyens.»

Rappelons enfin que le gouvernement conservateur est responsable du plus grand déficit de l’histoire du Canada. Il a également repoussé de deux ans l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse, en plus de procéder à une réforme dévastatrice de l’assurance-emploi.

«Mes collègues néo-démocrates et moi continuerons d’offrir une option crédible aux Canadiens, de conclure Mme Moore. En 2015, nous serons fins prêts à remplacer ce gouvernement usé.»

 

-30-

 Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Alain Guimond, adjoint de circonscription

819-629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca