Oubliés De Buffalo : Un Exemple Flagrant De Mauvaise Gestion Immigration Canada, Dénonce Christine Moore

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
3 décembre 2012

OUBLIÉS DE BUFFALO : UN EXEMPLE FLAGRANT DE MAUVAISE GESTION À IMMIGRATION CANADA, DÉNONCE CHRISTINE MOORE
À la suite de compressions majeures, près de 10 000 dossiers d’immigration ont été «oubliés» par le ministère


OTTAWA — En procédant à la hâte à la réforme du système d’immigration canadien, le gouvernement conservateur a oublié les dossiers de près de 10 000 travailleurs qualifiés candidats à la résidence permanente, déplore la néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue). Ces gens vivent dans l’angoisse!

Près de deux ans après avoir payé les frais exigés et expédié à Buffalo leur demande de résidence permanente, des milliers de personnes n’ont toujours pas reçu de réponse de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC). Pire : leur dossier n’a toujours pas été assigné à un agent et le ministre Jason Kenney ne daigne pas prendre la peine de répondre à leurs questions.

Dans la région, plusieurs diplômés de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) doivent donc vivre dans l’attente, même si la région traverse une pénurie de travailleurs qualifiés. «C’est un cafouillage qui a des répercussions directes dans notre communauté, dit Mme Moore. Le ministre Kenney doit prendre ses responsabilités et cesser de gérer ce dossier à la petite semaine. Qu’il agisse!»

Cette gestion erratique et honteuse des oubliés de Buffalo survient en raison de compressions majeures ayant mené à la fermeture du bureau de CIC dans cette ville américaine. Au printemps, le gouvernement a annoncé des coupures de 84,3 millions dans le dernier budget, notamment dans le personnel, en soutenant pourtant que cela n’affecterait en rien les services offerts.

«En faisant des réformes et des compressions massives à la hâte, le ministre Kenney est train de démolir notre système d’immigration, a déclaré à ce sujet la porte-parole du NPD en matière d’immigration, Sadia Groguhé (St-Bruno-St-Hubert). Les employés sont désormais surchargés, augmentant ainsi les erreurs et les pertes de dossier. Le ministre Kenney doit prendre le blâme pour avoir rendu CIC moins transparent, moins efficace et moins humain.»

-30-


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Alain Guimond, adjoint de circonscription
819-629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca