PROGRAMME PILOTE D’IMMIGRATION DANS LES COMMUNAUTÉS RURALES ET DU NORD

UN PROGRAMME SANS ENVERGURE SELON CHRISTINE MOORE

ROUYN-NORANDA – La porte-parole du NPD en matière de Ruralité Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) a réagi vendredi à l’annonce du Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord par le ministre de l’Immigration du Canada, Ahmed Hussen.

« On ne peut qu’accueillir favorablement toute mesure pour stimuler l'immigration dans les collectivités rurales et nordiques, a déclaré Christine Moore. Toutefois, ce programme est sans envergure et démontre que les libéraux sont loin de saisir l’ampleur du problème.»

Jeudi matin, la députée néo-démocrate a justement assisté à une rencontre portant sur l’immigration et le recrutement à l’international organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda en compagnie de 80 intervenants et gens d’affaires. « En ce moment même, c’est 2825 postes qui sont à pourvoir seulement en Abitibi-Témiscamingue, a-t-elle expliqué. Le programme pilote du gouvernement libéral compte attirer environ 3000 travailleurs étrangers au total C’est loin d’être suffisant! » 

Le Québec est la province qui subit le plus les impacts de la pénurie de main-d’œuvre et aucune municipalité québécoise n’est éligible à ce programme pilote. Selon Christine Moore, ce n’est pas la première fois que le gouvernement libéral de Justin Trudeau laisse tomber les régions du Québec.

« Ça fait plus d’un an que je propose des solutions simples comme l’établissement d’un bureau d’Immigration Canada en Abitibi-Témiscamingue pour aider les entreprises dans le complexe processus pour embaucher des travailleurs étrangers, a déploré la députée. C’est une initiative qui a rallié de nombreux appuis, mais à laquelle le ministre et le premier ministre font la sourde oreille. Il faut soutenir nos entreprises dans leurs démarches et appuyer nos milieux pour les aider à intégrer les immigrants si nous voulons continuer à développer nos régions. »