RÉACTION À LA FAILLITE DE LA CFNO

CHRISTINE MOORE RÉCLAME UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR L’INDUSTRIE DU BOIS

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

05 septembre 2014

 

CHRISTINE MOORE RÉCLAME UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR L’INDUSTRIE DU BOIS

La faillite de la CFNO est un dur coup pour la région

ROUYN-NORANDA - Dans la foulée de l’annonce de la faillite de la Coopérative Forestière du Nord-Ouest (CFNO), la porte-parole adjointe du NPD en matière d'énergie et des ressources naturelles,  Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue), demande à tous les parlementaires canadiens d'appuyer la motion M-518 visant à soutenir l’industrie canadienne du bois et des produits forestiers.

Au Québec, comme un peu partout au Canada, les citoyens comptent sur leur gouvernement pour qu’il prenne les mesures nécessaires afin d’assurer autant la pérennité que l’essor du secteur forestier. Cette récente annonce démontre l'incapacité des gouvernements successifs libéraux et conservateurs de soutenir adéquatement l'industrie forestière. Depuis 2004, où la production canadienne avait atteint un sommet sans précédent de 84,8 millions de mètres cubes, la production du bois d'oeuvre a baissé de 43,1% au Québec.

En Abitibi-Témiscamingue, sans compter les secteurs du transport, de la recherche, de l’ingénierie et d’autres emplois indirects, c’est plus de 5 000 familles qui vivent de l’exploitation des ressources de la forêt.

La faillite de la CFNO est un dur coup pour l’industrie du bois de la région, pour ses 130 travailleurs ainsi que son siège social situé à Authier.  "C'est un arbre de plus de 70 ans qui vient de tomber. Il est urgent d'agir! Et c'est doublement préoccupant car les coopératives sont de solides modèles combinant démocratie et efficacité, équité et compétitivité." souligne la députée néo-démocrate Christine Moore.

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter : 

Alain Guimond, adjoint de circonscription

(819) 629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca