REMANIEMENT MINISTÉRIEL : LE QUÉBEC PERD DES PLUMES

Aucun avantage pour l’Abitibi-Témiscamingue

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

16 juillet 2013

 

REMANIEMENT MINISTÉRIEL : LE QUÉBEC PERD DES PLUMES

Aucun avantage pour l’Abitibi-Témiscamingue, non plus.

 

ROUYN-NORANDA — Le remaniement ministériel survenu hier à Ottawa réduit encore l'influence du Québec au Conseil des ministres. Les portefeuilles économiques importants comme l’industrie et les transports échappent en effet aux députés conservateurs québécois.

«Alors qu’une réforme en profondeur de la sécurité dans le transport ferroviaire s’impose, les Québécois ont droit à une nouvelle ministre des Transports unilingue anglophone», a souligné Rosane Doré Lefebvre (Alfred-Pellan).

La députée Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue) considère qu’il s’agit des changements de « blancs bonnets à bonnets blancs ». « De garder à la tête du ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord un homme qui a prouvé à maintes reprises ne rien comprendre aux réalités des Premières Nations ou encore comme responsable du Conseil du Trésor un autre qui après avoir détourné des millions pour des projets dans sa circonscription, a perdu la trace de plus de trois milliards de l’argent des contribuables, je ne peux pas me montrer optimiste » déplore-t-elle.

« Pour l’Abitibi-Témiscamingue, on ne peut compter sur un souffle nouveau alors que le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire demeure en poste et que la ministre responsable de l’odieuse réforme de l’assurance-emploi se chargera dorénavant de saborder les Travaux publics et les Services gouvernementaux » se désole Madame Moore.

Industrie Canada, qui était sous la gouverne de Christian Paradis, passe aux mains de James Moore, originaire de la Colombie-Britannique. «Christian Paradis a une conception de l’éthique très élastique. Pas étonnant qu’il perde l’industrie, et aussi son titre de ministre responsable du Québec. Il aurait cependant été juste que ce portefeuille important revienne à un Québécois» ajoute Madame Doré Lefebvre.

Le remaniement est un jugement sans appel du travail lamentable effectué par les conservateurs québécois depuis huit ans.

En tant que porte-parole adjointe de l’Opposition officielle du Canada pour la Défense nationale, Christine Moore. « Le nouveau ministre de la Défense nationale s’est montré particulièrement incompétent lorsqu’il était à la Justice! Franchement, je ne croyais pas qu’il était possible de faire pire. Enfin… j’espère sincèrement que ce ne sera pas le cas » de conclure la députée néo-démocrate.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Alain Guimond, adjoint de circonscription

819-629-8301 ou alain.guimond.c1a@parl.gc.ca