UKRAINE : LE NPD DEMANDE QUE LES DROITS DÉMOCRATIQUES SOIENT PROTÉGÉS

La situation a des répercussions sur de nombreuses familles en Abitibi-Témiscamingue selon Christine Moore.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

10 décembre 2013

 

UKRAINE : LE NPD DEMANDE QUE LES DROITS DÉMOCRATIQUES SOIENT PROTÉGÉS

La situation a des répercussions sur de nombreuses familles en Abitibi-Témiscamingue selon Christine Moore.                                                                                                                                                                        

OTTAWA/ROUYN-NORANDA – Le NPD est profondément préoccupé par l’utilisation de la force contre les civils en Ukraine et demande au gouvernement canadien d’appuyer les efforts internationaux afin de résoudre la crise en utilisant les voies politiques.

« La liberté de parole et d’association ainsi que le droit à la manifestation pacifique sont des piliers de la démocratie et les événements des derniers jours m’inquiètent ainsi que plusieurs familles d’Abitibi-Témiscamingue qui ont de la famille en Ukraine », explique la députée néo-démocrate Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue).

Le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre) considère que le Canada devrait envoyer un message clair au gouvernement ukrainien : « Le Canada doit exiger qu’il respecte les libertés démocratiques et qu’il renonce à l’usage de la force pour les réprimer », affirme le député Dewar.

Des centaines de milliers de manifestants se sont rassemblés au centre-ville de Kiev au cours des trois dernières semaines après que le gouvernement eut rejeté un accord économique et politique avec l’Union européenne. Les forces policières ont réagi en lançant des assauts et elles auraient utilisé des gaz lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des matraques contre des manifestants pacifiques, des passants et des journalistes. Des douzaines de personnes ont été blessées et d’autres ont fait l’objet d’arrestations arbitraires.

« J’exhorte toutes les parties à faire preuve de retenue et à s’engager à mener un dialogue entre les gouvernements, les partis d’opposition et la société civile, a ajouté M. Dewar. Le gouvernement canadien, comme nos alliés, dont l’Union européenne et les États-Unis, devrait appuyer les efforts visant à dénouer cette crise en utilisant les voies politiques. »

 

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :  

Kiavash Najafi, attaché de presse

613-852-6186 ou kiavash.najafi@parl.gc.ca  

Alain Guimond, adjoint de circonscription

819-629-8301 ou christine.moore.c1a@parl.gc.ca